CONTEXTE

De nombreux problèmes liés au vieillissement apparaissent au fur et à mesure de l’âge. Bien souvent, les familles se retrouvent démunies quant l’incident arrive et ne savent pas à quelle porte frapper. Le suivi, quant à lui, n’est pas toujours évident aussi bien du côté des patients – aidants familiaux que des professionnels de santé. Leur bonne coordination n’est pas toujours aisée tant les pathologies, les situations, les structures et les besoins sont nombreux et variables. Le rythme également de ces professionnels est soutenu et la prise de recul n’est pas toujours évidente pour mieux penser la fluidité des interconnexions. 

La filière gérontologique Rhône Sud se fixe cet objectif et se positionne comme organisation tiers afin de permettre l’amélioration de cette mise en réseau et éviter le plus possible les ruptures de parcours de soins chez la personne âgée en perte d’autonomie.

NOTRE MISSION

Nous avons le plaisir d’avoir été mandatés afin d’imaginer et co-construire un service en appui de la filière et de son effort de coordination. Notre démarche sera d’aller au plus près des besoins des professionnels et des patients – aidants familiaux afin de permettre une optimisation de la prise en charge du patient âgé.

Phase 1 : exploration

Afin de bien prendre en compte l’environnement dans lequel le service va être mis en place, nous allons rencontrer, questionner de nombreux professionnels afin de mieux connaître leur métiers et les problèmes auxquels ils sont confrontés au quotidien. Des grandes généralités à l’anecdote, notre démarche est avant tout empathique et sensible. Il est important de pouvoir comprendre l’environnement de travail, de manière très large et ouverte, afin d’identifier le plus finement possible où se situent les enjeux et les freins à lever.

Des entretiens, des rencontres collectives, afin de dresser une cartographie fonctionnelle et sensible de l’organisation actuelle. Loin des organigrammes rigides, nous nous intéressons à la part « organique » du système afin d’aboutir à une visualisation collective et partagée de ce qui constitue aujourd’hui un acteur fort de l’amélioration de l’accompagnement à la perte d’autonomie sur ce territoire.